Formation

SEULE POSSIBILITE POUR LE MOMENT : LA FRANCE EN ATTENDANT UNE REGLEMENTATION

Télé-pilote, un métier d’avenir :

D’abord réservés à une utilisation militaire, le drone a ensuite était adapté à une utilisation civile. C’est la DGAC (direction générale de l’aviation civile) qui réglemente l’activité et qui encadre l’utilisation de drones civils en France. Avec le développement des drones dans des secteurs toujours plus vastes, leur utilisation de développement et le besoin de télé-pilotes augmente constamment. Travailleurs indépendant ou salariées de structures proposant des photos et vidéo aériennes, les pilotes doivent tout d’abord passer une formation pour pouvoir exercer en tant que pilote : le brevet de télé-pilote de drone.

Ce brevet, autorisé dès l’âge de 15 ans, se décompose d’une partie théorique, le brevet théorique DGAC et d’une partie pratique, la DNC (déclaration de niveau de compétence), décernée par le centre de formation au pilotage.

Le brevet théorique DGAC : cette partie est composée d’un QCM de 40 questions sur une durée de 1h. L’examen est validé si vous obtenez au moins 30 réponses justes sur les 40 posées. Il est donc conseillé de se renseigner sur les connaissances pré-requises et de faire un maximum de QCM, les questions les composant sont souvent semblables.

La DNC (déclaration de niveau de compétence) : pour passer cet examen, il est nécessaire d’avoir obtenue au préalable le brevet théorique DGAC. Cet examen repose sur une formation théorique sur le pilotage de drone et une formation pratique. Généralement étalée sur 3 à 5 jours et après quelques heures de pratique (environ 10h) l’instructeur apprécie le moment où vous êtes capable de voler en autonomie.

Le brevet est ensuite délivré par la DGAC et vous autorise les vols pour la catégorie dans laquelle vous avez passer votre diplôme.

Une formation de télé-pilote vous permet d’exercer dans divers domaines comme dans la recherche de personnes disparus, sur des domaines skiables, pour faire de la vidéo et prise de vue aérienne, pour suivre l’évolution de chantiers, pour des projets d’architectes, dans le tourisme et bien d’autres encore. Le métier de télé-pilote est donc un métier d’avenir.

CERTIFICAT D’APTITUDE THEORIQUE :

Cliquez Ici

Cet Examen n’excède pas le cout de 200 Euros (2500 DHS), mais il faut largement au moins 3 Mois de préparation pour l’avoir.

DECLARATION DE NIVEAU DE COMPETENCE (DNC) :
Chez n’importe quel Ecole de Formation agréer par LA DGAC

il faut compter généralement pour la formation Pratique, pas plus de 3000 Euros (33 000 DHS)

Exemple d’écoles avec immersion totale :

Azurdrones.com
Drony.fr
Frenchidrone.com
………
Ont espèrent vivement la création d’écoles de formations dans notre beau pays, avec la délivrance de DNC et d’examen théorique par Notre DAC Locale, mais est-ce un Rêve ou une réalité a laquelle on aboutira ?